La comtesse de Rochefort et ses amis: études sur les moeurs en France au XVIIIe siècle avec des documents inédits

Front Cover
M. Lévy, 1870 - France - 370 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Vons avez grande raison dans le jugement que vous en portez, ils sont toujours occupés à être fins, et les choses les plus rondes, ils les rendent pointues par les paroles, ce qui, comme vous dites, et de très-mauvais goût et, de plus, fort aisé.
Page 34 - Son imagination est d'une chaleur, d'une fécondité admirables, elle domine toutes les autres qualités de son esprit ; mais il se laisse trop aller au désir de briller: sa conversation n'est que traits, épigrammes et bons mots. Loin de chercher à la rendre facile et à la portée de tout le monde, il en fait une sorte d'escrime où il prend trop d'avantage ; on le quitte mécontent de soi et de lui, et ceux dont il a blessé la vanité s'en vengent en lui donnant la réputation de méchanceté,...
Page 3 - H ne lui manquait que d'être riche, mais elle vivait honnêtement avec un très médiocre revenu. Elle s'avisa de nous donner un jour à souper, nous essayâmes sa cuisinière, et je me souviens que je mandai alors qu'il n'y avait de différence entre cette cuisinière et la Brinvilliers que l'intention.
Page 33 - Kehl, il fut assez heureux pour avoir les cheveux coupés par un boulet de canon, sans autre dommage. Ce bizarre coup de canon, qui fit sensation et qui paraît invraisemblable , est constaté par un impromptu de Voltaire adressé au héros de l'aventure en 1733, et , qui commence ainsi : Des boulets allemands la pesante tempête A, dit-on, coupé vos cheveux; Les gens d'esprit sont fort heureux Qu'elle ait respecté votre tête.
Page 18 - Mmo de Rochefort, je serais réellement au désespoir, s'il lui arrivait le moindre mal. Donnez-moi de ses nouvelles, et voyez-la le plus que vous pourrez. » Vingt-cinq ans plus tard, en mars 1767, elle écrivait à Horace Walpole : « J'ai aimé deux femmes passionnément. L'une est morte, c'était Mmede Flamarens; l'autre est vivante et a été infidèle, c'est Mme de Rochefort.
Page 243 - Amène a ces formes enchanteresses qui embellissent même la vertu. Le premier instrument de ses succès est un excellent esprit. Jugeant les hommes avec indulgence, les événements avec sang-froid, il a cette modération, le vrai caractère du sage... « Amène ne songe pas à élever en un jour l'édifice d'une grande réputation...
Page 300 - Aussi avez-vous vu que dans leurs commencements , et même bien avant dans leurs progrès, la pauvreté n'était pas un mal pour eux : au contraire , ils la regardaient comme un moyen de garder leur liberté plus entière , n'y ayant rien de plus libre ni de plus Indépendant qu'un homme qui sait vivre de peu , et qui , sans rien attendre de la protection ou de la libéralité d'autrui , ne fonde sa subsistance que sur son industrie et sur son travail.
Page 3 - ... la comtesse de Rochefort de n'être jamais malheureuse par les passions folles et inconsidérées. Si jamais un homme parvenait à lui plaire, j'ose l'assurer qu'il n'aura à craindre ni orages ni écueils ; son âme est aussi constante que décidée. Ce qui doit le plus surprendre en elle, c'est la fermeté de son caractère ; ses résolutions sont promptes et justes; l'expérience, en fait d'esprit, c'est ordinairement...
Page 309 - ... il a raison, je n'en suis ni humilié ni enorgueilli. Je suis homme, je n'ai présenté qu'un homme, il faut bien qu'il ait les vices et les vertus de l'humanité. GÉRASTE. Je n'aime pas trop cette indifférence pour le jugement du public. Voilà apparement ce que vous appelez, vous autres, de la philosophie.
Page 41 - J'en étais amoureux, moi, de la soubrette, qui était charmante, et... (en souriant et. me regardant fixement) nous jouions bien notre rôle tous les deux. (Un moment de silence, et puis, continuant de rire :) II m'est arrivé de singulières aventures dans ma vie, ... mais je dis uniques, . . . à ne pas croire.

Bibliographic information