Page images
PDF
EPUB

CET OUVRAGE SE TROUVE

Chez

PRUDHOM ME fils, rue des Marais

faub. St.-Gerinain. DEBRAY, rue St.- Honoré, barrière

des Sergens. PICHARD , Libraire , galeries de bois,

Palais-Royal.

HISTORIQUE, POLITIQUE ET CRITIQUE

DE

L'ANCIEN ET DU NOUVEAU

PARIS,

ère

ET DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE..
CONTENANT tout ce qui a rapport aux Sciences, aux Arts

et au Commerce ; des Prophéties, des Anecdotes et des
particularités curieuses ; les opinions de Fénelon, de
Bossuet, du cardinal Mazarin , de Voltaire, etc. du grand
Frédéric, de Louis XV, de Louis XVI et autres Souverains,
sur les courtisans, sur les Écrivains qui avilissent leur

plume sur les Pamphlets, et sur les moyens de connafore:
Suivi des noms des hommes célèbres nés à Paris ; terminé par:

un voyage dans le Département de Seine-el-Oise.
TROISIÈME ÉDITION,

Considérablement augmentée ;
Q.R NÉI DE CENT SEIZI GRAVURES

Tels tems, celles moeurs.

PAR L. PRUDHOMME,
Membre de plusieurs Sociétés Littéraices.

TOME I.

i

PARIS,

MIL DUIT GENT SLP T.

e

LA lecture des tables des chapitres contenus dans les toines I et 2,

et le sommaire des tables des matières des 3., 4.°, 5.0 et 6e, volumes, donnent une idée du plan de cette troisième édition, qui est beaucoup plus vaste que celui des deux premières en deux volumes.

Paris, cette ville superbe a de tous les tems excité la curiosité des étrangers ; elle était placée au second rang après Rome, pour

la beauté de ses édifices. A la paix générale , les étrangers viendront à Paris, pour voir la ville de Rome; et nos ennemis, malgré les voeux qu'ils ont faits pour la destruction de cette capitale de l'Empire Français , y admireront la réunion de tout ce que les arts et les sciences ont de plus précieux, et répéteront cet ancien proverbe à jamais consacré,

[ocr errors]

qu'il n'y a qu'un Paris dans le monde. On ne parviendrait pas

en deux ans à connaître Paris, saris un

guide fidèle. Cette cité fameuse a une physionomie toute nouvelle; ses mæurs ont bien changé; elle a été métamorphosée en cent manières différentes pendant le cours de la révolution, mais elle u'en est

pas moins aimable. Afin de faciliter läntelligence de l'histoire, j'ai d'abord suivi l'ordre chronologique pour lés événemens politiques qui sont arrivés dans cette capitale, depuis Jules-César jusqu'à nos joars; je les ai ensuite rappelés dans les quartiers où ils se sont passés. J'aurais bien désiré en taire une part.e ; mais un historien ne doit rien omettre , il' est comptable envers la postérité.

Ceux des faits historiques qui rappellent des souvenirs douloureux, serviront à prémunir le peuple contre les instigateurs qui trompent sa religion.

« PreviousContinue »