Page images
PDF
EPUB

III

ÉTAT CIVIL DE MADAME DU DEFFAND.

Extrait du registre des convois de la paroisse de Saint-Sulpice pour 1780.

Le 24 septembre 1780, a été fait le convoi et enterrement, dans l'église, de très-haute et très-puissante dame Marie de Vichy de Chamron, veuve de très-haut et très-puissant seigneur M. JeanBaptiste-Jacques de la Lande, marquis du Deffand, brigadier des armées du Roi, lieutenant général de l'Orléanais; décédée hier, rue Saint-Dominique, dans le couvent des Dames de Saint-Joseph, âgée de 84 ans. Témoins: M. Nicolas de Vichy-Chamron, conseiller du Roy en tous ses conseils, trésorier de la Sainte-Chapelle de Paris, frère; M. Abel-Claude-Marie-Goric-Cécile, comte de VichyChamron; M. Gaspard-Félix, vicomte de Vichy - Chamron, petits-neveux; M. Roch-Étienne de Vichy, diacre du diocèse de Saint-Flour, parent, et M. François-Abraham-Marie Mouchard, écuyer, conseiller secrétaire du Roy, maison couronne de France, et de ses finances, receveur général des finances, l'un des exécuteurs testamentaires de la défunte; qui ont signé :

L'abbé DE CHAMRON.

VICHY C.

L'abbé DE VICHY.

VICHY Vte.

MOUCHARD.

REPS, vicaire.

1 Nous avons fait les plus grands efforts pour reconstituer l'état civil de madame du Deffand, c'est-à-dire découvrir son acte de baptême, son contrat de mariage, son testament et son acte mortuaire. Jusqu'ici nos découvertes se bornent à la dernière de ces pièces seulement, dont nous devons la communication à l'obligeance de M. Ch. Read, notre savant confrère.

TABLE ANALYTIQUE

DES MATIÈRES.

I.

INTRODUCTION. Madame du Deffand, sa vie, son salon, ses amis, ses lettres, t. I, p. 1 à cexix.

DEFFAND1 (madame du). Pénurie de détails sur la première partie de la vie de madame du Deffand, vii. Incertitude de la date et du lien de sa naissance son père, sa mère, viii. Sa grand'mère, Anne Brulart, vIII. Elevée au couvent de la Madeleine du Tresnel, viii. Coup d'œil sur l'histoire intime et profane des couvents au dix-huitième siècle, 1x à XI. Chronique du couvent de la Madeleine du Tresnel, xu. Education de madame du Deffand. Son incrédulité précoce. On envoie Massillon pour la convertir, x1. Allusions faites par madame du Def- | fand à cet épisode de sa jeunesse, XIV.

XVI.

Ses efforts tardifs pour devenir dévote, xiv. Madame du Deffand se marie en pleine Régence, xv. Digression sur les moeurs de ce temps, Détails généalogiques et anecdotiques sur la famille de madame du Deffand et celle de son mari, xvII. La madame du Deffand dont parle mademoiselle de Montpensier, XVIII. Le mari de madame du Deffand, Madame du Deffand devient la maîtresse du Régent, xx1.-Courte durée de cette liaison, xxII. Madame du Deffand amie de madame d'Averne, XXII. La fète de SaintCloud, xxi. Voltaire courtisan,

XIX.

XXIII.

--

--

Madame du Deffand obtient

1 Une table doit être utile sans être ennuyeuse, , elle doit répondre à toute question essentielle, satisfaire tout besoin d'étude ou de critique, et se tenir aussi loin d'une stérile et frivole minutie que d'une sécheresse aride et rebutante. Pour obéir, autant qu'il est en nous, à cette double règle, nous avons pris le parti, en ce qui concerne l'Introduction: Madame du Deffand, sa vie, son salon, ses amis, ses lettres, qui occupe un tiers du premier volume, d'en résumer les renseignements dans une nomenclature unique, aussi substantielle que le permettent les limites inexorables de cet humble travail. Mais nous nous sommes interdit toute répétition, toute reproduction, sous des noms différents, du même fait. Nous avons, en un mot, fait tourner autour de madame du Deffand, centre légitime et naturel de cette histoire intime de sa vie et de son salon, tonte notre analyse, et après avoir soigneusement extrait à ce point de vue la moelle, le suchistorique de chaque page, nous nous sommes abstenu de la multiplication fastidieuse et onéreuse du même détail, sous chacun des noms cités dans la page analysée. A quoi eût servi, par exemple, de faire deux articles distincts, l'un au nom de madame du Deffand, l'autre au nom de mademoiselle Aïssé, pour répéter textuellement sous chacune de ces deux rubriques le même fait? Comme on trouvera à l'article de madame du Deffand, à leur date, tout ce qui concerne ses relations avec mademoiselle Aïssé, nous avons jugé oiseux de faire un article Aïssé. Ce système a simplifié notre tâche sans diminuer l'utilité de la Table. Il ne s'agit ici que de l'Introduction. Pour la table des Lettres elle-même, nous avons été plus large, et avons rejeté les faits essentiels à l'article de chacun des per sonnages qui y sont mêlés à la fois.

[ocr errors][merged small][merged small]

et madame de Prie à Courbépine,

XXVIII. Elles font des couplets l'une

contre l'autre pour passer le temps,

XXIX. Lettre de madame du Def-

fand à Walpole à ce sujet, XXIX. —

Madame du Deffand chez madame de

Bernières. Premières traces de son

intimité avec Voltaire, xxx.

dame du Deffand amie de mademoi-
selle Aïssé. Courte réconciliation et
rupture définitive et scandaleuse de
madame du Deffand avec son mari,
XXXI. - - Lettre indignée de mademoi-
selle Aïssé à ce sujet, xxxII.— - Efforts
de madame du Deffand pour obtenir
son pardon. — Mort d'Aïssé. — C'est
madame du Deffand et madame de
Parabère qui lui procurent un confes-
Liaison de madame
seur, XXXIII.
du Deffand avec le président Hénault,
XXXIV. Elle devient l'hôtesse assi-
due de Sceaux et l'amic de prédilec-
tion de la duchesse du Maine, xxxv.
Portrait physique et moral du pré-
sident Hénault, xxxvi. Ses bonnes
fortunes. La maréchale d'Estrées,
Il se range,
Son portrait par le duc de Luynes,
par le marquis d'Argenson, xxxvIII.
Il perd sa femme et sa sœur,
XXXIX. Amitié platonique de qua-
rante ans avec madame de Castel-

XXXVII.

-

-

-

[ocr errors]
[ocr errors]

XXXVII.

-

[ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

dent à madame du Deffand. Elle

respire la joie d'être libre, XLIX, —

Madame du Deffand croit reconnaitre

son mari à Forges, XLIX. —

Elle v

attend Formont, L. Extraits et ap-
préciation de la correspondance, Li et
suiv. Madame du Deffand avoue
n'avoir ni tempérament ni roman,
LIV. — Effet sur le président de cet
aven brutal. Lumières qu'il jette

sur le caractère de madame du Def-
fand, Lv. Liaison de madame du
Deffand avec M. de Pont-de-Veyle.

Détails sur la vie et le caractère
de M. de Pont-de-Veyle, LVI, LVII.

-

[merged small][ocr errors]

Sa rupture avec madame du

Deffand, LX. Lettre de madame du

Deffand à Walpole à ce sujet. · Por-

trait de madame de Rochefort par le

président Hénault, LX. Ses bons

Son portrait par Horace

Walpole, LXI. Madame de Fla-

marens, LXI. Détails sur son ca-
ractère et son portrait par le président
Hénault, LXII. - Madame de Pecqui-
gny, plus tard duchesse de Chaulnes.

mots.

-

[ocr errors]

du Deffand l'emporte.
Bons mots
de madame de Chaulnes. Son second
mariage. Sa mort, LXVI. M. de
Céreste, LXVI. M. et madame de
Forcalquier, LXVII. Un mot de
madame de Forcalquier, LXVII.
M. et madame de Mirepoix. Leurs
portraits par le président Hénault.

-

-

-

Extrait de ses Mémoires, LXIX.
Portrait de madame de Mirepoix par
madame du Deffand, LXIX. Par le
duc de Lévis. — Vers du président de
Montesquieu à madame de Mirepoix,
LXX. Portrait de madame de Mire-
poix par Horace Walpole, LXXI. —
Le comte d'Argenson. M. d'Ussé,
LXXI. M. et madame du Châtel. -
Portrait de M. du Châtel par le pré-
sident Hénault, LXXII. La société
de madame du Deffand joue la comé-madame du Châtelet, xcm. Rela-
die. Théâtre d'amateurs.

-

-

-

-

Scis-

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

tions de madame du Deffand avec

madame de Staal, xc. Extraits

de leur Correspondance, xciv. — Le

couvent de Saint-Joseph.

Jadis et

aujourd'hui, xcv. Madame du Def-

fand se lie avec la duchesse de Modène,

Jalousie ombrageuse de la duchesse du

Maine, xcv.- Philosophie égoïste et

amère de madame de Staal, xcvi.

Mort du marquis du Deffand.

femme le revoit au lit d'agonie. In-

fluence de cette mort sur sa fortune,

Budget de madame du Def-

fand, xcvi. Mort de madame de
Staal. - Le président Hénault surin-
tendant de la maison de la reine,
Etat physique et moral de
madame du Deffand en 1749.
souper, une des quatre fins de l'homme,
XCIX. Madame du Deffand se re-
tire. Elle ne quitte ni le rouge ni le
président, c. Le salon de Saint-
Joseph dans sa première phase, ci. —
Galerie des nouveaux amis de madame
du Deffand. Le comte des Alleurs,
CI. Lettres de Voltaire au comte
des Alleurs. Son caractère et sa
mort d'après le duc de Luynes, ci.
Correspondance de M. des Alleurs

avec madame du Deffand, cut.

Esquisse du portrait du chevalier

d'Aydie, CIV. M. de Bernstorff,

CIV. - M. de Bernstorff inconsolable

d'être ministre, cv.

Le baron

Scheffer. Détails sur son compte,
tirés des Mémoires du duc de Luynes,

[blocks in formation]

CXIII.

-

[ocr errors]

les philosophes et les encyclopédistes;

elle maltraite « la livrée » de Voltaire,

CXXXV. · Dernière lettre de d'Alem-

bert à madame du Deffand, cxxxv.

Le schisme éclate. Rupture de ma-

dame du Deffand avec mademoiselle de

Lespinasse, CXXXVI. Version sus-

pecte des encyclopédistes. Récit de

Marmontel, CXXXVII. Discussion

du témoignage hostile de la Préface

du Recueil de Lettres de 1809, cxxxix.

Mademoiselle de Lespinasse s'est-

elle empoisonnée? Elle sollicite son

pardon de madame du Deffaud, qui

le lui refuse inexorablement, CXL.

Attitude réciproque des trois princi-

paux personnages de la tragi - co-

inédie de 1764. Conduite mutuelle

de madame du Deffand, de d'Alem-

bert et de mademoiselle de Lespi-

nasse, CXLI. Madame du Deffand

et madame Geoffrin, CXLH.

duchesse de Boufflers, plus tard du-

chesse de Luxembourg, CXLII. —

-Vie

et caractère de madaine de Luxem-

bourg, exLIII. Médisances de Be-

senval, CXLIV. Comment elle fonde

son influence et son salon, CXLV. —

Portrait de la maréchale de Luxem-

bourg par le duc de Lévis, CXLV;

par madame de Genlis, par madame du

Deffand, CXLVI; par J.-J. Rousseau,

CXLVII. Terrible boutade de J.-J.

Rousseau contre madame du Deffand,

CXLVII. Coup de théâtre. Premières

lettres de madame du Deffand à

Horace Walpole, CXLVII. Lettre

de madame du Deffand du 19 avril

1766, CXLIX. Walpole la rabroue,

Etonnements et colères dou-

lourenses de madame du Deffand, CLI.

- Coups de boutoir de Walpole, cu.

Résignation progressive, CLI. —

Admirable lettre de madame du Def-

fand à Walpole, du 30 septembre
1766, CLIV à CLVI. Ce que peut
faire la peur panique du ridicule.
Qu'était-ce qu'Horace Walpole? CLVII.

CL.

[ocr errors]

-

---

[ocr errors]
[ocr errors]

Double courant biographique sur

son compte. Ni satire ni apologie,

CLVIII. Enfance, jeunesse, éduca-

tion d'Horace Walpole. Influence de

Premier

cette éducation, CLIX.
voyage en France en 1739. Voyage
en Italie. Conflits avec Gray, CLX.-
Horace Walpole se brouille avec Gray.

« PreviousContinue »