Journal historique et littéraire, Volume 5

Front Cover
Comptoir universel dʹimprimerie et de librairie, 1838 - Belgian literature
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 563 - L'État n'a le droit d'intervenir ni dans la nomination ni dans l'installation des ministres d'un culte quelconque , ni de défendre à ceux-ci de correspondre avec leurs supérieurs , et de publier leurs actes, sauf, en ce dernier cas, la responsabilité ordinaire en matière de presse et de publication.
Page 562 - Aucune bulle, bref, rescrit, décret, mandat, provision, signature servant de provision, ni autres expéditions de la cour de Rome, même ne concernant que les particuliers, ne pourront être reçus, publiés, imprimés, ni autrement mis à exécution, sans l'autorisation du gouvernement.
Page 173 - Dieu dit à la Raison : Je suis celui qui suis; Par moi seul enfanté , de moi-même je vis ; Tout nom qui m'est donné par l'homme est un blasphème Nul ne peut prononcer tous mes noms que moi-même!
Page 176 - Des hommes dont les sens obscurcissent moins l'âme, Dont le cœur est mobile et profond comme l'eau, Dont le moindre contact fait frissonner la peau, Dont la pensée, en proie à de sacrés délires, S'ébranle au doigt divin, chante comme des lyres...
Page 579 - Les leçons de la nature, ou l'histoire naturelle, la physique et la chimie présentées à l'esprit et au cœur; Paris, V e Nyon, an X (1802), 4 vol.
Page 173 - Or, le ciel et la terre, et ce que Dieu renferme Dans un jour éternel, tout est né d'un seul germe, Et ce germe est de Dieu la pensée ou la loi Qui porte toute chose avec sa forme en soi ; De ce germe divin que le temps ramifie Tout naît, tout se nourrit et se diversifie, De sorte qu'à la fois tout est vieux, tout est neuf, Qu'un monde décrépit, d'un autre monde est l'œuf...
Page 561 - El à peine avais-je mis au jour la Physiologie du système nerveux , que de nouvelles méditations sur un phénomène bien extraordinaire , le somnambulisme, ne me permirent plus de douter de l'existence en nous ct hors de nous, d'un principe intelligent , tout- à -fait différent des existences matérielles.
Page 176 - Pour comprendre sa langue et noter ses concerts : C'est dans leur transparente et limpide pensée Que l'image infinie est le mieux retracée Et que la vaste idée où l'Eternel se peint D'ineffables couleurs s'illumine et se teint ! Ceux-là, fuyant la foule et cherchant les retraites, Ont avec le désert des amitiés secrètes ; Sur les grèves des flots en égarant leurs pas, Ils entendent des voix que nous n'entendons pas : Ils savent ce que dit...
Page 173 - C'est un flux et reflux d'ineffable puissance. Où tout emprunte et rend l'inépuisable essence, Où tout rayon remonte à ce foyer commun , Où l'œuvre et l'ouvrier sont deux et ne sont qu'un...
Page 573 - Rendez donc à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu.

Bibliographic information