Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

.

régner sur toutes ses œuvres, sur la terre, la << mer ou l'air, et multiplier une race d'ado<< rateurs saints et justes! Trois fois heureux s'ils << connaisent leur bonheur, et s'ils persévèrent << dans la justice.

<< Ils chantaient ainsi, et l'Empyrée retentit « d'alléluia; ainsi fut gardé le jour du sabbat.

<< Je pense maintenant, ô Adam! avoir pleine<«<ment satisfait à ta requête qui demanda com<< ment ce monde, et la face des choses, commen«< cèrent d'abord, et ce qui fut fait avant ton << souvenir, dès le commencement, afin que la postérité, instruite par toi, le pût apprendre. << Si tu as à rechercher quelque autre chose ne << surpassant pas l'intelligence humaine : parle. >>

«

THE ARGUMENT.

ADAM inquires concerning celestial motions; is doubtfully answered, and exhorted to search rather things more worthy of knowledge: Adam assents; and, still desirous to detain Raphael, relates to him what he remembered since his own creation; his placing in Paradise; his talk with God concerning solitude and fit society; his first meeting and nuptials with Eve; his discourse with the angel thereupon; who, after admonitions repeated, departs.

ARGUMENT.

ADAM s'enquiert des mouvemens célestes; il reçoit une réponse douteuse et est exhorté à chercher de préférence des choses plus dignes d'être connues. Adam y consent; mais désirant encore retenir Raphaël, il lui raconte les choses dont il se souvient, depuis sa propre création; sa translation dans le Paradis; son entretien avec Dieu touchant la solitude et une société convenable; sa première rencontre et ses noces avec Ève. Son discours là-dessus avec l'Ange, qui part après des admonitions répétées.

BOOK VIII.

THE angel ended, and in Adam's ear

So charming left his voice, that he awhile

Thought him still speaking, still stood fix'd to hear; Then, as new-waked, thus gratefully replied:

[ocr errors]

What thanks sufficient, or what recompense
Equal, have I to render thee, divine
Historian, who thus largely hast allay'd

The thirst I had of knowledge, and vouchsafed
This friendly condescension to relate

Things else by me unsearchable; now heard
With wonder, but delight, and, as is due,
With glory attributed to the high
Creator? Something yet of doubt remains,
Which only thy solution can resolve.
When I behold this goodly frame, this world,
Of heaven and earth consisting, and compute
Their magnitudes; this earth, a spot, a grain,

LIVRE VIII.

L'ange finit, et dans l'oreille d'Adam laisse sa voix si charmante que pendant quelque temps, croyant qu'il parlait encore, il restait encore immobile pour l'écouter. Enfin, comme nouvellement éveillé, il lui dit plein de reconnaissance :

[ocr errors]

Quels remerciemens suffisans, ou quelle ré«< compense proportionnée, ai-je à t'offrir, divin << historien, qui as si abondamment étanché la soif « que j'avais de connaître, qui as eu cette condes«cendance amicale de raconter des choses autre<< ment pour moi inscrutables, maintenant enten<< dues avec surprise, mais avec délice, et comme << il est dû, avec une gloire attribuée au souverain « Créateur. Néanmoins quelque doute me reste « que ton explication peut seule résoudre.

« Lorsque je vois cette excellente structure, «< ce monde, composé du ciel et de la terre, << et que je calcule leurs grandeurs; cette terre

« PreviousContinue »