L'Ami de la religion et du roi, Volume 40

Front Cover
Le Clere, 1824 - Paris (France)
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 195 - La seconde est que dans la vie des âmes les plus parfaites, c'est la charité qui prévient toutes les autres vertus, qui les anime et qui en commande les actes pour les rapporter à sa fin , en sorte que le juste de cet état exerce alors d'ordinaire l'espérance et toutes les autres vertus avec tout le désintéressement de la charité même qui en commande l'exercice.
Page 194 - FÉNELON. Instructions et Avis sur divers points de la morale et de la perfection chrétienne, XXXVII (olim 42).
Page 280 - Que ce ne pouvait être que l'œuvre d'un esprit brouillon , et que ce qu'il y avait de mieux à faire, etait de la regarder comme non avenue.
Page 162 - ... intelligence, qui ne peut être vue de nos yeux, ni touchée de nos mains, ni aperçue par aucun de nos sens , mais seulement conçue par notre esprit...
Page 153 - Réflexions sur le projet de loi relatif au sacrilège, et sur l'idée de prescrire par une loi la célébration religieuse du mariage ; Paris, 1824, in-8°; — Prières à l'usage du culte domestique, suivies des exercices de préparation à la...
Page 207 - Lasteyric, rapporteur de la commission chargée de l'examen du projet de loi relatif...
Page 324 - Et pourquoi d'ailleurs n'existeroit-il pas des maisons assorties à tous les besoins, à tous les désirs , et ne pas laisser à chacun la liberté de suivre son attrait , et de chercher le bonheur dans la solitude , s'il croit l'y trouver? Dans toutes les choses qui peuvent occuper l'homme sur la terre, il se rencontre des âmes fortes , ardentes, infatigables, à qui rien ne suffit, et dont on peut dire qu'elles croient n'avoir rien fait lorsqu'il leur reste quelque chose à faire ; il leur faut...
Page 246 - Mais je vous exhorte, mes frères, de prendre garde à ceux qui causent parmi vous des divisions et des scandales contre la doctrine que vous avez apprise , et d'éviter leur compagnie.
Page 114 - J'ajoute que, quoiqu'il me paroisse que cette doctrine est celle de saint Jean de la Croix et de saint François de Sales , je suis prêt à la condamner si on l'exige de moi.

Bibliographic information