Annales Franc-Comtoises, Volume 6

Front Cover
Nicolas François Louis Besson
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

cf Finot
cf mort de l'abbé Destremau

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 377 - Je jure et promets à Dieu, sur les saints Évangiles, de garder obéissance et fidélité au gouvernement établi par la constitution de la République française. Je promets aussi de n'avoir aucune intelligence, de n'assister à aucun conseil, de n'entretenir aucune ligue, soit...
Page 313 - Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Page 396 - Essai de bibliographie et d'histoire, contenant la reproduction de plaquettes rares et curieuses et le catalogue raisonné des ouvrages et mémoires relatifs à l'histoire de Bourbonne et de ses thermes; par le docteur E.
Page 377 - Je promets aussi de n'avoir aucune intelligence, de n'assister à aucun conseil, de n'entretenir aucune ligue, soit au dedans, soit au dehors, qui soit contraire à la tranquillité publique ; et si, dans mon diocèse ou ailleurs, j'apprends qu'il se trame quelque chose au préjudice de l'Etat, je le ferai savoir au Gouvernement.
Page 81 - Je voudrais découvrir quelle était alors la société des hommes, comment on vivait dans l'intérieur des familles, quels arts étaient cultivés, plutôt que de répéter tant de malheurs et tant de combats, funestes objets de l'histoire, et lieux communs de la méchanceté humaine.
Page 446 - Morellet , et son cœur de moi ; et il est bien vrai que c'est, le cœur seul qui m'a dicté cette petite lettre. Nous avons préféré, ne pouvant pas avoir PascalCondorcet, à Chapelain-Lemierre et à Cotin-Chabanon , Eutrope-Millot , qui a du moins le mérite d'avoir écrit l'histoire en philosophe , et de ne s'être jamais souvenu qu'il était jésuite et prêtre.
Page 281 - Saint-Jean jouissait de celte prérogative et SaintEtienne arguait d'une possession antérieure qu'il prétendait n'avoir perdue que par suite d'un incendie. « Cette querelle divisait la ville entière, et chacun des partis se défendait à l'aide de toutes les ruses de la chicane, d'où résultait un grand scandale (2).
Page 399 - Un Lièvre en son gîte songeait (Car que faire en un gîte, à moins que l'on ne songe ?) ; Dans un profond ennui ce Lièvre se plongeait : Cet animal est triste, et la crainte le ronge.
Page 327 - mon fils, je suis cxlrêmeiment touché de la mort de Granvelle ; car nous avons perdu, vous >et moi, un bon lit de repos: > /. /. 180.
Page 326 - Je suis en doux lieux où je vous ai souhaité mille et mille fois, parce que je suis certain que vous les jugeriez à propos pour philosopher, et dignes de l'habitation des muses, avec force belles montagnes hautes jusqu'au ciel, fertiles à tous...

Bibliographic information