Staat und Kirche in ihrem Verhältniss geschichtlich entwickelt

Front Cover
Zeller, 1875 - Church and state - 673 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 345 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.
Page 356 - Quant à moi, je ne vois pas dans la religion le mystère de l'incarnation , mais le mystère de l'ordre social ; elle rattache au ciel une idée d'égalité qui empêche que le riche ne soit massacré par le pauvre.
Page 372 - ... j'allais relever le pape outre mesure, l'entourer de pompes et d'hommages; je l'eusse amené à ne plus regretter son temporel, j'en aurais fait une idole; il fût demeuré près de moi; Paris fût devenu la capitale du monde chrétien, et j'aurais dirigé le monde religieux ainsi que le monde politique.
Page 362 - Sa Sainteté reconnaît dans le premier consul de la République française les mêmes droits et prérogatives dont jouissait près d'elle l'ancien gouvernement. ART. 17. Il est convenu entre les parties contractantes que, dans le cas où quelqu'un des successeurs du premier consul actuel ne serait pas catholique, les droits et prérogatives mentionnés dans...
Page 357 - Cinquante évêques émigrés et soldés par l'Angleterre conduisent aujourd'hui le clergé français. Il faut détruire leur influence; l'autorité du Pape est nécessaire pour cela. Il les destitue, ou leur fait donner leur démission.
Page 357 - Les gouvernements des nations catholiques se sont rarement accommodés de l'autorité et de la présence d'un patriarche ou d'un premier pontife national ; ils préfèrent l'autorité d'un chef éloigné , dont la voix ne retentit que faiblement, et qui a le plus grand intérêt à conserver des égards et des ménagements pour des puissances dont l'alliance et la protection lui sont nécessaires.
Page 244 - Nous croyons tous vrais pasteurs, en quelque -lieu qu'ils soient, avoir même autorité et égale puissance sous un seul chef, seul souverain et seul universel évêque, Jésus-Christ; et pour cette cause, que nulle Église ne doit prétendre aucune domination ou seigneurie sur l'autre.
Page 574 - Nous n'allons pas en Italie fomenter le désordre ni ébranler le pouvoir du Saint-Père, que nous avons replacé sur son trône...
Page 263 - La première est que les papes ne peuvent rien commander ni ordonner, soit en général ou en particulier, de ce qui concerne les choses temporelles es pays et terres de l'obéissance et souveraineté du roi Très-Chrétien, et s'ils y commandent ou statuent quelque chose, les sujets du roi, encore qu'ils fussent clercs, ne sont tenus leur obéir pour ce regard.
Page 293 - Benoit. tats , s'ils revenaient en santé ; les hommes être condamnés aux galères perpétuelles , les femmes à la prison et à la perte de leurs biens ; en cas de mort, leurs biens être vendus , leurs cadavres exhumés , et jetés à la voirie.

Bibliographic information