Histoire de la bienheureuse Marguerite-Marie et des origines de la dévotion au cœur de Jésus

Front Cover
Poussielgue frères, 1874 - Sacred Heart, Devotion to - 518 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 448 - Pour la part que nous pouvons y prendre, et dans la mesure qui nous appartient, nous vous consacrons aussi, de toute la force de nos désirs, la France, notre patrie bien-aimée, avec toutes ses provinces, avec ses œuvres de foi et de charité. Nous vous demandons de régner sur elle par la toute-puissance de votre grâce et de votre saint amour. Et nous-mêmes, pèlerins de...
Page 393 - ... après l'offertoire de la messe , et entre les mains du • célébrant , un acte solennel de consécration de ma personne , de « ma famille et de mon royaume au Sacré-Cœur de Jésus , avec « promesse de donner à tous mes sujets l'exemple du culte et de la « dévotion qui sont dus à ce cœur adorable. .. 5° D'ériger et de décorer à mes frais, dans l'église que je choî...
Page 202 - II me dit : Mon divin Cœur est si passionné d'amour pour les hommes, et pour toi en particulier, que, ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu'il les répande par ton moyen et qu'il se manifeste à eux pour les enrichir...
Page 175 - ... vraiment notre petite congrégation est un ouvrage du cœur de Jésus et de Marie ; le Sauveur mourant nous a enfantés par l'ouverture de son sacré cœur...
Page 204 - II me demanda mon cœur lequel je le suppliai de prendre, ce qu'il fit et le mit dans le sien adorable, dans lequel il me le fit voir comme un petit atome qui se consumait dans cette ardente fournaise. Puis l'en retirant, il le remit dans le lieu où il l'avait pris en me disant : voilà, ma bienaimée, un gage précieux de mon amour.... Jusqu'ici tu n'as pris que le nom de mon esclave, désormais tu t'appelleras la disciple bien-aimée....
Page 216 - C'est pour cela que je te demande que le premier vendredi après l'octave du Saint Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer mon Cœur en communiant ce jour-là, et en lui faisant réparation d'honneur par une amende honorable pour réparer les indignités qu'il a reçues pendant le temps qu'il a été exposé sur les autels.
Page 392 - ... choisis parmi les plus éclairés et les plus vertueux de mon royaume, comme contraires à la pureté et à l'intégrité de la foi, à la discipline et à la juridiction spirituelle de la sainte Église catholique, apostolique, romaine, et notamment la Constitution civile du clergé.
Page 175 - Dieu m'a donné cette nuit la pensée que notre maison de la Visitation est par sa grâce assez noble et assez considérable pour avoir ses armes, son blason, sa devise et son cri d'armes.
Page 337 - ... de gloire éternelle par la consécration qu'il fera de lui-même à mon Cœur adorable, qui veut triompher du sien, et, par son entremise, de celui des grands de la terre.
Page 394 - poignard ; mais je vais le livrer à la justice nationale, « et le plus beau jour de ma vie sera celui où je vous « apporterai la tête de mon frère...

Bibliographic information