Page images
PDF
EPUB

elle servit d'instrument à la civilisation et s'est élevée avec elle. On dit que la raison n'est pas poétique; mais la raison n'exclut ni les douces émotions, ni les sentiments passionnés, ni les diverses inspirations produites par les grandes scènes de la nature, ni les beautés d'aucun genre. La raison ne repousse que l'exagération et l'extravagance; la poésie n'est pas faite pour habiter Charenton.

Peu d'écrivains ont développé ces principes avec plus de chaleur et d'éloquence que Chénier. Ils servaient de règle à ses jugements, et lui-même en a fait dans ses ouvrages une heureuse application.

Je l'ai déjà dit, il n'hésitait point à reconnaître le mérite des poètes qui se présentaient dans la carrière qu'il avait choisie et parcourue avec succès: aussi personne n'a mieux apprécié qu'il ne l'a fait les belles productions de Ducis et de La Harpe, de MM. Raynouard, Lemercier et Legouvé. Ses remarques sur les tragédies de l'auteur de Marius à Minturnes sont dictées par la justice, et terminées par

des réflexions qui s'adressent à une certaine classe de censeurs, lesquels abusent trop souvent des avantages d'une incurable stérilité.

<< En général, dit-il, M. Arnault cherche toujours et trouve souvent des idées nouvelles; ses compositions lui appartiennent; son style est nourri de pensées; il est dans la force de l'âge, et ce qu'il a fait garantit ce qu'il peut faire encore. Il convient peut-être à des censeurs bassement jaloux de vouloir obscurcir tout succès auquel ils ne sauraient prétendre ; mais il est de l'honneur des gens de lettres, il est même de l'intérêt du public de prêter aux vrais talents un appui nécessaire à leur dignité comme à leurs progrès. >>

Chénier, qui lançait avec tant de fermeté le trait satirique, savait donner à la louange des formes variées, souvent originales, toujours pleines d'agrément. Voici un éloge qui paraîtra heureusement inspiré, et pour l'exécution et pour l'écrivain qui en est l'objet :

<<< Chez les Grecs, Thalie était à la fois

Muse et Grâce: c'est un avis donné aux poètes comiques, et personne ne l'a mieux entendu que M. Andrieux. » Que de délicatesse dans ce rapprochement ingénieux ! je n'ai pas besoin de dire que de vérité !

J'aurais voulu m'arrêter sur tous les détails frappants de ce tableau, ou plutôt de cette galerie littéraire, où figurent la plupart des écrivains distingués de l'époque actuelle ; mais je crois en avoir dit assez, non pour contribuer au succès de l'ouvrage, il est assuré; mais pour prouver aux étrangers que la France est moins dépourvue de talents que quelques critiques français, tout-à-fait désintéressés dans la question, aiment à le supposer. Trop souvent le mérite contemporain échappe à l'observation; nous rejetons sur l'avenir le poids de la reconnaissance et de l'estime; c'est une espèce d'impôt que les générations futures sont presque toujours chargées d'acquitter.

FIN DU TOME TROISIÈME.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
« PreviousContinue »