L'Ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Volume 61

Front Cover
A. LeClere., 1829
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 409 - Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection.
Page 370 - J. -C. M. de Bovet considère les dynasties de Manéthon en elles-mêmes et sous le rapport de la chronologie et de l'histoire. Ce sont là les deux parties de son ouvrage. Dans la première , il remarque des différences assez importantes entre les auteurs qui ont suivi Manéthon. Les uns oublient quelques dynasties, les autres n'y comptent pas le même nombre de rois. Il ya beaucoup de rois qui ne sont même pas sommés. Dans la 7" dynastie, on trouve 70 rois qui régnent 70 jours.
Page 45 - M. le préfet , que je vous verrais placer ou offrir au choix du Roi des sujets qui ne réuniraient pas à l'aptitude nécessaire pour bien remplir leurs emplois un attachement vrai à notre auguste dynastie et aux institutions qu'elle nous a données , parce que ce n'est qu'en employant des hommes dévoués que vous ferez renaître la confiance des gens de bien , les rallierez au gouvernement , et leur donnerez la force de résister à des influences qui ne sont puissantes que par le découragement...
Page 150 - C'est à Pierre qu'il est ordonné premièrement « d'aimer plus que tous les autres apôtres », et ensuite « de paître » et gouverner tout, « et les agneaux et les brebis », et les petits et les mères, et les pasteurs mêmes : pasteurs à l'égard des peuples, et brebis...
Page 6 - VII, notre très-saint prédécesseur et bienfaiteur, qu'elles ne regardent comme salutaires que les pâturages où les conduira la voix et l'autorité de Pierre, qu'elles ne se nourrissent que là, -qu'elles estiment nuisible et contagieux tout ce que cette voix leur signale comme tel, qu'elles s'en éloignent avec horreur, et qu'elles ne se laissent séduire par aucune apparence, ni tromper par aucun charme. Il est encore , eu égard aux circonstances où nous nous trouvons, un objet que nous avons...
Page 66 - ... gn,és de toute restriction, sont ceux que j'aime » davantage. Ma conscience est déchargée dans » celle de mon supérieur : en tout ceci, loin de » regarder mes parties, je ne regarde aucun » homme ; je ne vois que Dieu , et je suis content
Page 307 - J'espère qu'il ne négligera rien pour vous engager à continuer ce que vous avez bien voulu faire d'une manière si effective et si obligeante. Je n'oublierai jamais ce que nous vous devons, lui et moi, dans cette occasion.
Page 288 - In-8° , prix , i fr. 26 cent, et i fr. 5o cent, franc de port. A Paris, au bureau de ce journal. , 2lï»rù n Cf CU«.
Page 150 - Tout est soumis à ces clefs : tout, mes frères , rois et peuples , pasteurs et troupeaux. Nous le publions avec joie ; car nous aimons l'unité , et nous tenons à gloire notre obéissance. C'est à Pierre qu'il est ordonné premièrement...
Page 32 - Cet ouvrage est précédé d'une dédicace aux 100,000 électeurs de France, et d'une introduction où Ton trouve un essai sur la manière d'écrire l'histoire et un tableau de la licence du jour. L'auteur, entrant ensuite dans son sujet, rappelle quelques faits relatifs...

Bibliographic information