Notices, mémoires et documents, Volumes 39-42

Front Cover
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

Heaulle Manche

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 100 - ... Ce qui appartient encore à la France, c'est l'ordre admirable qu'elle a imposé à cette multitude d'idées comme une loi supérieure. Les autres cathédrales du monde chrétien, qui toutes sont postérieures aux nôtres, n'ont pas su dire tant de choses, ni les dire dans un si bel ordre. Il n'ya rien en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Angleterre qui puisse se comparer à Chartres. Nulle part on ne trouve une pareille richesse de pensée. Si l'on songe à tout ce que les guerres religieuses,...
Page 102 - Altesse Royale, en butte aux factions qui « divisent mon pays et à l'inimitié des plus grandes « puissances de l'Europe, j'ai terminé ma carrière « politique, et je viens, comme Thémistocle, « m'asseoir au foyer du peuple britannique. Je « me mets sous la protection de ses lois, que je « réclame de Votre Altesse Royale comme du plus « puissant, du plus constant et du plus généreux
Page 169 - C'est le palais royal tout remply de clarté, Plus pur et transparent que le ciel qui l'enserre, C'est le beau Paradis vers l'Orient planté, Les délices du ciel et l'espoir de la terre. C'est cette myrrhe et fleur et ce...
Page 175 - J'approche d'une petite ville , et je suis déjà sur une hauteur d'où je la découvre. Elle est située à mi-côte ; une rivière baigne ses murs, et coule ensuite dans une belle prairie ; elle a une forêt * épaisse qui la couvre des vents froids et de l'aquilon. Je la vois dans un jour si favorable, que je compte ses tours et ses clochers ; elle me paraît peinte *sur le penchant de la colline. Je me récrie , et je dis . Quel plaisir de vivre sous un si beau ciel et dans ce séjour si délicieux...
Page 168 - Elle serroit la croix de ses bras précieux, Regardant par pitié ses blessures cruelles, Et respandoit autant de larmes de ses yeux, Comme il versoit de sang de ses playes mortelles. L'air, la mer et la terre en sentoient les effects, Et de leurs accidents...
Page 175 - Quel plaisir de vivre sous un si beau ciel et dans ce séjour si délicieux ! Je descends dans la ville , où je n'ai pas couché deux nuits , que je ressemble à ceux qui l'habitent, j'en veux sortir.
Page 167 - Roy des Rois, Pour rendre à nos clameurs ses oreilles propices, Et sans cesse l'adjure au sainct nom de la Croix De purger en son sang nos erreurs et nos vices...
Page 23 - Paris, où elle sera menée dans un tombereau, nuds pieds, la corde au col , tenant en ses mains une torche ardente du poids de deux livres, et là, étant à genoux, dire et déclarer que, méchamment...
Page 170 - C'est ce Jardin reclus souëfvement flairant : C'est la Rosé des champs et le Lys des vallées; C'est le rameau qui garde en tout temps sa couleur, La branche de Jessé, la tige pure et saincte, Qui rapporte son fruict et ne perd point sa fleur, Qui demeure pucelle et qui se void enceincte.
Page 141 - ... perfide, au plus coupable des mortels, que le serment que j'ai prêté à mon Roi sera, dans peu de jours, scellé du sang des traîtres ; qu'il n'ya plus rien de commun entre moi et le persécuteur de ma patrie ; que mon bras va bientôt conduire l'étendard du...

Bibliographic information