La Franc-Maçonnerie dans la province de Québec en 1883

Front Cover
Ministre de L"Agriculture, 1883 - Freemasonry - 276 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 152 - Je m'engage et je me soumets à la peine suivante, si je manque à ma parole : « Qu'on me brûle les lèvres avec un fer rouge, qu'on me coupe la main, qu'on m'arrache la langue, qu'on me tranche la gorge, que mon cadavre soit pendu dans une loge pendant le travail de...
Page 119 - Elle ne peut se laisser abaisser au rang de simple société de secours mutuels." (Monde Maç., fév. 1867, p. 604.) A son tour le fr. Redon affirmait que " la bienfaisance n'est pas le but, mais seulement un des caractères, et des moins essentiels de la maçonnerie.
Page 113 - ... différant en apparence, se forment tous les jours dans le même but et conspirent soit ouvertement soit clandestinement contre l'Église ou les pouvoirs légitimes; et Nous ordonnons, sous les mêmes peines que celles qui sont spécifiées dans les Constitutions antérieures de Nos prédécesseurs, à tous les Chrétiens de toute condition, de tout rang, de toute dignité et de tout pays, de tenir ces mêmes sociétés comme proscrites et réprouvées par Nous.
Page 163 - Jérusalem ; je les ferai tomber » sous le glaive, devant leurs ennemis et par la main de ceux » qui en veulent à leur vie, et je donnerai leurs cadavres en » pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.
Page 254 - Tertullien disait avec raison que le sang des martyrs enfantait des chrétiens. Il est décidé dans nos conseils que nous ne voulons plus de chrétiens; ne faisons donc pas de martyrs ; mais popularisons le vice dans les multitudes ; qu'elles le respirent par les cinq sens, qu'elles le boivent, qu'elles...
Page 203 - Le récipiendaire : La Maçonnerie. « Le très-sage : Digne chevalier, vous m'inspirez la plus parfaite estime ; mais vous nous voyez accablés de tristesse ; tout est changé, le premier soutien de la Maçonnerie n'est plus, le voile du temple est déchiré, les colonnes sont brisées, les ornements les plus précieux sont enlevés et la parole est perdue.
Page 272 - D'abord, ce serment coupable, dont nous avons parlé et qu'on prête même dans les grades inférieurs , suffit pour que vous compreniez qu'il est défendu d'entrer dans ces premiers grades et d'y rester; ensuite , quoique l'on n'ait pas coutume de confier ce qu'il ya de plus...
Page 83 - Nous réprouvons et condamnons cette société maçonnique et les autres sociétés du même genre, qui, tout en différant en apparence, se forment tous les jours dans le même but, et conspirent soit ouvertement, soit clandestinement, contre l'Église ou les pouvoirs légitimes ; et Nous ordonnons, sous les mêmes peines que celles qui sont spécifiées dans les Constitutions antérieures de Nos...
Page 217 - Eckert, que dans les symboles de ses loges, la franc-maçonnerie, qui renferme parmi ses initiés la plus grande partie du clergé protestant, « consacre le culte du matérialisme , et qu'elle y prêche une doctrine abominable, monstrueux mélange de philosophie, de judaïsme et de christianisme, qui se résout, en dernière analyse, au déisme le plus grossier...
Page 205 - Le récipiendaire obéit et lorsqu'il est à genou au pied de l'autel, le très sage lui met son épée nue sur la tête et dit à haute voix : En vertu du pouvoir que j'ai reçu de la métropole loge d'Hérédon, et devant cette auguste assemblée de chevaliers, mes frères et mes égaux, je vous admets, reçois et constitue à présent et pour toujours chevalier prince de l'Aigle et du Pélican, parfait maçon libre d'Hérédon, sous le titre souverain de Rose-Croix. Le très sage le relève et...

Bibliographic information