Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" ... et que, si j'eusse cru qu'une de mes lettres vous eût autant plu, j'en aurais écrit de bon cœur, et il est vrai que... "
Revue Mabillon - Page 234
1905
Full view - About this book

Mémoires de Mme de Motteville sur Anne d'Autriche et sa cour, Volume 3

Françoise de Motteville - France - 1855 - 500 pages
...voilée d'expressions énigmatiques, dit M Chéruel. Par exemple, le 50 juin 1660, elle lui écrivait : s Votre lettre m'a donné une grande joie ; je ne sais si je serai atsez heureuse pour que vaus le croyiez. Si j'avais cru qu'une de mes les gens qui savent plaisanter...
Full view - About this book

Madame de Hautefort et Madame de Chevreuse: nouvelles études sur les femmes ...

Victor Cousin - France - 1856 - 562 pages
...lettre m'a donné une grand'joye. Je ne sais si je serai as.-és heureuse pour que vous le croyés, et que si j'eusse cru qu'une de mes lettres vous eût autant plu, j'en aurois écrit ). La Reine. LETTRES D'ANNE D'AUTRICHE A MAZARIN. 483 de bon cœur; et il est vrai que de voir les...
Full view - About this book

Les nièces de Mazarin: études de mœurs et de caractères au XVIIe siècle

Amédée Renée - France - 1856 - 512 pages
...à soixante ans, alors que plus d'un nuage avait passé sur leurs amours. « Le 30 juillet l660. « Votre lettre m'a donné une grande joie ; je ne sais si je seroi assez heureuse pour que vous le croyez. Si j'avois cru qu'une de mes lettres vous eût autant...
Full view - About this book

Les nièces de Mazarin: études de mœurs et de caractères au XVIIe siècle

Amédée Renée - France - 1856 - 604 pages
...à soixante ans, alors que plus d'un nuage avait passé sur leurs amours . «Le 30 juillet 1660. « Votre lettre m'a donné une grande joie ; je ne sais si je seroi assez heureuse pour que vous le croyez. Si j'avois cru qu'une de mes lettres vous eût autant...
Full view - About this book

Le Correspondant, Volume 6

1857 - 790 pages
...suivante : « A Saintes, ce 30 juin 16GO. Votre lettre « m'a donné une grande joie, je ne sçais si je serai assez heureuse « pour que vous le croyiez,...qu'une de mes lettres « vous eût autant plu, j'en aurais écrit de bon cœur, et il est vrai que « d'en voir autant et des transports avec lesquels...
Full view - About this book

Saint-Simon considéré comme historien de Louis XIV

Adolphe Cheruel - France - 1865 - 688 pages
...paraissent guère convenir aux relations entre une reine et son ministre. « Saintes, ce 30 juin 1660. « Votre lettre m'a donné une grande joie; je ne sais...cru qu'une de mes lettres vous eût autant plu, j'en aurais écrit de bon cœur, et il est vrai que d'en voir tant et des transports avec [lesquels] l'on...
Full view - About this book

Revue contemporaine, Volume 20

Periodicals - 1855 - 768 pages
...écrivait à soixante ans, alors que plus d'un nuage avait passé sur leurs amours. Le 30 juillet 1660. « Votre lettre m'a donné une grande joie; je ne sais si je seroi assez heureuse pour que vous le croyez. Si j'avois cru qu'une de mes lettres vous eût autant...
Full view - About this book

Madame de Hautefort: nouvelles études sur les femmes illustres et la société ...

Victor Cousin - France - 1874 - 452 pages
...donné une grand'joye. Je ne sais si je serai assès heureuse pour que vous le croyés, et que si eusse cru qu'une de mes lettres vous eût autant plu, j'en aurois écrit de bon cœur; et il est vrai quo de voir les transports avec (lesquels) l'on les reçut et je les voyois lire, me faisoit fort souvenir...
Full view - About this book

Histoire de France Sous Le Ministère de Mazarin (1651-1661)

Adolphe Chéruel - France - 1882 - 458 pages
...Votre lettre m'a donné une grande joie. Je ne si je serai assés heureuse pour que vous le croies, et que, si j'eusse cru qu'une de mes lettres vous eût autant plu, j'en aurais écrit de bon cœur, et il est vrai que de voiries transports5, avec [lesquels] l'on les reçut...
Full view - About this book

Madame de Hautefort: nouvelles études sur les femmes illustres et la société ...

Victor Cousin - France - 1886 - 456 pages
...donné une grand'joye. Je no sais si Je serai assès heureuse pour que vous le croyés, et que si eusse cru qu'une de mes lettres vous eût autant plu, J'en aurois écrit de bon cœur; et il est vrai que de voir les transports avec (lesquels) l'on les rocut et je les voyois lire, me faisoit fort souvenir...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF